Comment la BuLe est née ?

S’épanouir dans l’adversité est sans doute la plus belle récompense !
C’est en plein confinement, en mars 2020, que BuLe de Gâteaux est réellement née.


Je m'appelle Alicia, maman au foyer, je prends la décision de passer un CAP pâtissier en candidat libre pour me lancer dans le cake design en septembre 2019, en attendant l'obtention de mon diplôme, j'ai effectué un atelier de biscuits décorés et là une nouvelle passion est née !

J'ai décidé très rapidement d'ouvrir mon entreprise de confection de biscuits pour gagner un peu d'argent et me permettre d'acheter des matières premières pour mes entraînements de pâtisserie, mais ce contexte si particulier en 2020 a été le facteur déclencheur de la BuLe que vous connaissez aujourd'hui.

Au début de la crise de la Covid-19, j'avais envie de me sentir utile. J’ai voulu contribuer, à ma façon, à soutenir, en premier lieux mes amies qui partaient travailler tous les matins pendant que je profitais de ma famille et du calme que ce confinement nous apportait. Puis rapidement, tout c'est enchaîné et sous les encouragements de mes copines nous avons décidé de remercier les personnes qui se trouvaient en première ligne : soignants, pharmaciens, postiers, régisseurs des eaux, les messieurs du camion poubelle de notre rue… Je fabriquais gracieusement pour eux de délicieux sablés saveur vanille, portant le message

« On reste chez nous ».
À l’époque, je cherchais des « dealers » de biscuits, comme j’aime à les appeler. Des gens qui pourraient m’aider pour distribuer mes gâteaux sur leurs lieux de travail, j'accrochais des petits sacs à mon portail et attendais derrière la fenêtre pour leur faire un petit coucou et les remercier de loin de ce coup de main, cela ressemblait à des échanges de contre bande, d'où le petit surnom que je leur avais donnée. 

Et ils ont été nombreux les « dealers » ! Grâce à eux, j’ai pu redonner un peu de force et peut-être même un sourire au personnel dans les hôpitaux locaux, au Secours populaire, au groupe de la poste de ma ville, aux caissières de la supérette au coin de ma rue, dans le groupe d'intervention spécial de la Police Nationale...

Suite à cela, le bouche à oreille ayant fait son œuvre, j’ai expédié mes biscuits avec vos petits messages à Singapour, en Italie, en Espagne, à New York, au Canada... Je voyageais à travers le monde grâce à vos commandes.

Effet « BuLe » de neige, aujourd’hui, je confectionne des biscuits à message pour toutes vos occasions, je propose également des biscuits décorés, à peindre et biscuits apéritifs.

Je peux enfin vivre de ma passion !

Retrouvez l'article écrit par Nice Matin : ICI

SPRING box .jpg

Pourquoi "BuLe" de Gâteaux ?

Nos amis ont l'habitude de nous appeler les "BuLi" mon compagnon et moi.

Un petit surnom, combinaison de nos deux noms de famille.
Quand nos enfants sont nés, nous les avons donc surnommés les "BuLe".

Ce n'est donc pas une faute de frappe mais bien une vraie histoire qui est à la source de ce nom de marque.

Dinos.JPG

Mes ingrédients

Pour une BuLe de Gateaux, il faut :

- Un litre d'insouciance et d'imagination

- Un grain de folie

- Une pincée de soleil de la Côté d'Azur

- Des produits bien sélectionnés

- Une touche de peinture alimentaire déposée avec des pinceaux conçus pour la patisserie

Laissez le tout mijoter avec beaucoup d'amour et vous obtiendrez de délicieux biscuits, et aussi de vrais moments généreux, conviviaux et inoubliables !

Ingrédients de cuisson